10/07/2005

24 HEURES KRONENBOURG

 

Je m’appelle Jacques Brouwers et je travaille au CTU (Centre de Taxation Unifiée). Aujourd’hui, le 5 janvier 2004, c’est lundi perdu et ça va être l’une des plus longues journées de ma vie. 09 : 07 : 34 : La pointeuse est en panne, ce qui fait que j’ai pointé avec 7 minutes 34 de retard. Pour bien faire, faudrait donc que je parte à 17 : 07 : 34 mais alors, ça me ferait rater le 17 :12 pour Lillois. 10 : 34 : 45 : Y a encore Monique Meyers qui fait de ses grands genres dans sa nouvelle jupe Superconfex. Le téléphone sonne 57 fois, personne ne répond. « Encore un con qui veut savoir quoi faire de son pognon luxembourgeois », dit quelqu’un.

 

La moitié du bureau soupire, l’autre ricane.  11 : 29 : 02 : On fait péter le mousseux, les petits saucissons piquants et on se décide d’aller boire une jatte chez Dikke Tetten Moens. 15 : 27 : 56 : « On retourne au bureau ou on va Galeries Ravenstein ? », demande un gars du Timbre en réglant les 227 pils et 68 Chartreuses. 16 : 50 : 56 : Farandole sur « Sergent Flagada », j’en profite pour faire un peu pouet-pouet à Meyers. 18 : 27 : 56 : Je slowe sur du Garou avec ce gros dindon d’Alberte Groenendijck. On s’emmerde. 20 : 43 : 54 : Je me réveille le nez contre la moquette alors que tous mes collègues rigolent. J’ai du m’assoupir. 87 : 67 : 98 : Et péter ma montre en tombant, fourte alors. 22 : 44 : 07 :

 

Je raconte la blague de la grenouille qui a mangé un tampon hygiénique à Olga en buvant du Bernard Massart à 125 euros la bouteille.  00 : 34 : 45 : Olga est bien sympathique, son ami Pavel un peu moins mais je me rends compte que j’ai raté mon train, oublié ma mallette au bureau et qu’il est déjà tard. Gigi va encore gueuler et ne plus me parler à moins qu’on aille voir I Muvrini en concert.  01 : 45 : 53 : Oh et puis je m’enfous : « This Iz Ze Rydem Ouf Ze Naight, Ho-Ho Ha-Ha ». 03 : 00 : 00 – 09 : 00 : 00 : Bon ben si on parodie une série de Canal+, y a pas de raison qu’on crypte pas un peu non plus, hein…


23:29 Écrit par dikke jiss | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.