07/09/2005

SPORTIEF & SISSOYEN

 

Kikeboe! Bebert, daar ben ik weer, tu te rappelles de moi ? Je suis Minister, je suis Flamand et je vecht tegen tous les méchants. Comme Vic mon papa, comme Pocahontas… Pour un betere wereld où tout le monde parlerait la même langue, c’est plus facile, niet waar, comme Windows pour les ordinateurs. Bon, je concède que le flamand, c’est un peu le Linux à échelle mondiale… Maar toch. Pour faire un peu de pub pour ce betere wereld, chaque année, des amis à moi roulent en vélo autour de Brussel.

 

Rien de méchant : c’est comme ce Karel van Monchichi et ses roller-boys, sauf que chez nous, la voiture Red Bull est remplacée par une Bebertmobile avec de beaux drapeaux jaunes pleins de lions noirs et un toit ouvrant d’où mes copains du CD&V gueulophonent tout ce qui ne va pas dans ce pays, surtout du côté de Vilvoorde. Tu vois, rien de spécial, juste du sportief et sissoyen. Alors pourquoi qu’on ne pourrait pas faire la même chose DANS Brussel, hein ? Ils laissent bien bloquer la ville par les poussettes à 3 roues de toute la gauche esturgeon à chaque journée sans voortuigen et par ces tichbakkes de Silvio Berlusconi et Tony Blair à chaque Eurotop…

 

Mais quelques flamands à vélo roulant boulevard de Mettewie en hurlant que le FDF, c’est rien que des mettekouws, c’est direk comme si les Turcs empalaient des Chrétiens aux portes de Constant Zijn Tinople. Genoeg van dat ! Comme Pocahontas se mettant en travers des Anglais qui fondent la baïonnette en avant sur les Indiens, je veux crier mon histoire d’un peuple qui a beaucoup souffert, mon histoire d’un peuple qui ne veut plus souffrir, à tous ces fransquillions du gouvernement qui viennent de Lasne en 4x4 et pour qui un bon Flamand à vélo est un Flamand à vélo dans le fossé.

 

Laat ons fietsen, verdomme ! Ik had een droom ! Que quand je me pète le genou sur le pavé à Linkebeek, les médecins de Molière devraient comprendre que je ne viens pas pour me faire retirer les oreillons !


23:32 Écrit par dikke jiss | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.