09/03/2006

TOUT VA TRES BIEN, MADAME LA...

En ayant assez bien ras mon aardappel d’être un argent dormant et ressentant le long du portefeuille l’envie de replonger dans le grand bain du journalisme de comptoir, je m’en suis allé agiter à Zaventem mon gros micro sous le nez d’Anne-Marie Lizin alors qu’elle revenait de sa promenade d’agrément à Guantanamo Bay. Un peu lâchée après avoir sifflé la caisse de Bacardi offerte par Donald Rumsfeld en guise de retour d’ascenseur, notre présidente du Sénat s’est montrée un poil plus confidente que dans les journaux officiels : « Dans nos prisons belges, le papier de toilette est proche de l’émeri, c’est affreux ! A Guantanamo, les détenus ont droit à du PQ de luxe, présenté non pas en rouleau mais sous forme de livre relié –comme c’est original !- et chaque couche est une jolie feuille avec dessus de la calligraphie arabe en guise de décoration… »

« La situation des prisonniers s’améliore, oui, oui, oui, oui ! Dorénavant, les Américains éteignent la lumière et la techno quand c’est le quart d’heure du dodo… »

« L’ambiance est presque conviviale. Ils ont des petits jeux complètement wizz, comme Touche-Chienchien. Le truc, c’est comme à chat mais avec un rottweiler affamé. Il faut trouver un endroit où le toutou ne peut pas vous toucher. La présence de barbelés et de clôtures électriques présente une difficulté supplémentaire… Mais ce n’est pas pire que Fort Boyard et d’ailleurs, si c’était moi, je préfèrerais de loin jouer avec un chienchien que tripoter des mygales. »

« Les méthodes d’interrogatoire sont désormais plus soft, oui, oui, oui, oui ! Si le prisonnier continue affirmer ne jamais avoir rencontré Oussama Ben Laden après 4 ans de pentothal, d’électrodes et de torture, on se contente de coups de bottin pour lui faire cracher où est le Mollah Omar. »

« Oussama et moi, on a quand même un truc en commun, hihihi. Dès que le gouvernement foire, je sors une connerie de mon grand chapeau et toutes les têtes se tournent vers Huy pendant que la pilule fédérale se dissout dans le grand verre d’eau, mouhahahaaaaaaaaaaaa… »

18:32 Écrit par dikke jiss | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.