25/04/2006

LA SOCIETE DE CONVERSATION

Cette sinistre affaire de la Gare Centrale aura au moins prêté à sourire (jaune) sur un point : la façon dont elle fut commentée tant sur les blogs que dans les cafés du commerce et les médias confirme qu’on n’a plus besoin de savoir quoi que soit pour aller prétendre tout et son contraire. C’était (et cela reste) –entre autres- la faute aux bougnoules, au laxisme, au socialisme, au libéralisme, à Nike et à Apple….

Chacun y est allé de sa petite certitude alors qu’il n’y en avait aucune, de certitude, que des individus mal identifiés avaient tout bonnement disparus de la surface de la terre, emmenant dans le secret leurs motifs et leurs aveux. Les doigts plus ou moins vengeurs se sont cherchés un bouc émissaire et ont désignés les habituels croquemitaines du tissu social : les sarazins voleurs de poules, les feignasses scolaires, les politiciens corrompus, les flics pansus… On a parlé de réaction citoyenne exemplaire alors qu’il n’y a eu –mis à part du côté de la famille de Joe, effectivement très digne- qu’étalage de belgitude ordinaire : radotages de gros cons, racisme et récupération ordurière.

Le meurtrier et son complice étant finalement polonais –autant dire plus européens qu’une majorité d’entre-nous, avec notre sang venu d’on ne sait où-, la sentence serait cruelle pour tous ces donneurs de leçons. Encore que cela ne les arrêtera sans doute pas. Ils n’ont plus besoin d’informations, leur stock d’idées fixes suffit. Il ne s’agit plus pour eux de discuter ou de débattre des faits, il s’agit de greffer le plus vite possible, sur n’importe quel évènement, leur propagande personnelle.

Bientôt, ils en arriveront à discuter d’évènements avant même qu’ils ne se produisent. Un pochard sort du Walvis, glisse sur le pavé, tombe la tête la première dans le canal et se noie. Ce serait la faute aux socialistes, aux libéraux, à l’inventeur du pavé, au canal mal drainé, au professeur de gym trop laxiste qui a permis au type de brosser les cours de natation quand il était gamin, à Vedett, à Frédéric Nicolai, à John Coltrane qui passait sur la sono… Tout cela pour dire que la société de conversation, ça nous fait beaucoup de concierges dans l’escalier.

18:02 Écrit par dikke jiss | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

.... J'ai lu dans la presse (ok, j'avoue dans la DH) que le premier témoignage, celui d'une jeune femme bousculée par les auteurs du meutre en fuite était : «Il s'agit de deux hommes d'environ 14/15 ans dont je ne pourrais pas dire l'origine. Ils ont la peau blanche (...)». Mais l'imagerie populaire a vite fait de rendre les suspects arabes et musulmans, au point que l'Union des mosquées de Bruxelles s'est sentie obligée de demander aux meutriers de se rendre. Maintenant que l'on sait que l'un des deux est retourné en Pologne, est-ce l'Eglise polonaise va lui demander de se rendre ?

Écrit par : Art.No.88/46 | 25/04/2006

+ bien torché
bien amorcé
mais si tu te lances sur ce sujet, faut aller plus loin
là, t'as mis l'eau dans la carafe ricard, les glaçons et la pince mais le pastaga, on l'attend.
C'mon Bronson, avoue que c'est maigre.

Écrit par : fabrice | 25/04/2006

tout ca c la faute aux loups et au renards hein... depuis qu'on ne peut plus les degommer avec bonne conscience... faut comprendre quoi!
c que du linchage-proprounet-bonne-conscience du bon citoyen.
:-)
ca faisait un bail que j't plus venu te lire c tjs un plaisir

Écrit par : zori | 25/04/2006

joli! et sur la même sensation...

http://lafourmirouge.blogspot.com/2006/04/hey-joe.html

ps:
"le saviez-vous"
"rire jaune" est une expression d'origine et à conotation raciste,
si!

Écrit par : Activista | 26/04/2006

Rire jaune ps:
"le saviez-vous"
"rire jaune" est une expression d'origine et à conotation raciste ?

Non, mais ça m'intéresse de savoir d'où elle provient :)

Écrit par : Attila0375 | 26/04/2006

.................... "C'mon Bronson, avoue que c'est maigre. "

No way. Never justify. It's not the CasaCosmani here.

Écrit par : Jean-Charles Bronson | 26/04/2006

logique Know it, here is higher than the sun.

Vous avez vu la récup actuellement?
"Notre appareil judiciaire a fonctionné", "on a bien fait de ne pas déclarer que c'étaient des marocains", "une belge et une étrangère se lient d'amitié lors de la marche", "réforme législative"...

Résultat? Au lieu de réfléchir en amont, on va faire passer une loi permettant de condamner un mineur d'âge à la réclusion... Wow! ça c'est du travail de législateur! ça c'est de la Justice socio-éducative et préventive!
Bientôt, lorsqu'on se rendra compte que la réclusion à perpétuité n'empêche la commission d'homicides, on pensera à rétablir la peinr de mort.
Et tout se passe comme si on était soudainement face à un nouveau problème. Comme si les précédantes agressions n'avaient revêti un caractère suffisamment grâve pour en parler antérieurement.

Le dessaisissement des juridictions de la jeunesse existe déjà. Le renvoi en correctionnel de mineurs également. Il y a 3-4 ans, le Ministère de la Justice avait déploré le manque de places en IPPJ, trouvant scandaleux de devoir placer ces jeunes dans des prisons déjà surpeuplées comme Forest, Lantin, ...

Aujourd'hui, volte-face, on réforme afin de pouvoir les envoyer dans ces en zonzon.

Difficile à suivre tout cela... Un fil conducteur ne serait obsolète...

Écrit par : fabrice | 26/04/2006

les vieux démons les vieux démons réapparaissent toujours...

Subrepticement, les médias ne manquent de préciser que les auteurs sont, certes polonais, mais surtout tziganes...

Écrit par : fabrice | 27/04/2006

Les commentaires sont fermés.